Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac

News

Swiss Olympic soutient l’initiative populaire

Swiss Olympic a décidé de soutenir l’initiative populaire « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac ». « Les objectifs de cette initiative correspondent à l’engagement de longue date qui est le nôtre contre le tabagisme dans le sport », déclare son directeur Roger Schnegg.

La consommation de produits du tabac et le sport ne font pas bon ménage. C’est pour cette raison que Swiss Olympic, en tant qu’organisation faîtière du sport suisse, s’engage depuis longtemps, dans le cadre de la Charte éthique du sport suisse, pour renoncer au tabac pendant le sport. Avec son programme de prévention « cool and clean », Swiss Olympic s’engage également à maintenir l’environnement des jeunes sportifs aussi exempt de fumée que possible.

En tant que représentant de 81 fédérations sportives totalisant quelque 2 millions de membres, Swiss Olympic a décidé de soutenir l’initiative populaire « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac ». Cette initiative a été lancée conjointement au printemps 2018 par des organisations médicales, de santé et de jeunesse dans le but de réduire la publicité pour les produits du tabac ciblant les enfants et les adolescents. A cet égard, la Suisse dispose d’une des législations les plus laxistes en Europe.

« Les objectifs de cette initiative correspondent à l’engagement de longue date qui est le nôtre contre le tabagisme dans le sport » déclare Roger Schnegg, directeur de Swiss Olympic. « En soutenant l’initiative « Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac », nous voulons contribuer à ce que les enfants et les jeunes ne puissent plus être courtisés tous les jours par l’industrie du tabac. »

Pourquoi les pharmacies soutiennent l’initiative populaire

« Le tabagisme est mauvais pour la santé, provoque des maladies graves et génère des coûts indirects importants à la charge de la société. La grande majorité des fumeuses et des fumeurs commence à fumer à l’adolescence. Dans ce contexte, la publicité joue un rôle essentiel. Le but de notre initiative populaire est de protéger les enfants et les jeunes contre la publicité pour le tabac et de leur permettre de grandir sainement. »

Marcel Mesnil, secrétaire général Société Suisse des Pharmaciens pharmaSuisse

C’est parti! Protégeons davantage les enfants et les jeunes contre la publicité pour le tabac!

Aujourd’hui à Berne, les principales organisations de la santé du pays ont lancé conjointement l’initiative «Oui à la protection des enfants et des jeunes contre la publicité pour le tabac».

Le tabagisme est mauvais pour la santé, provoque des maladies graves et génère des coûts indirects importants à la charge de l’Etat et de la santé publique. La grande majorité des fumeuses et fumeurs commence à l’adolescence, avec des conséquences fatales: en effet, plus on commence à fumer jeune, plus il est difficile d’arrêter. Dans ce contexte, la publicité pour les produits du tabac joue un rôle déterminant, puisqu’il est prouvé qu’elle vise particulièrement les jeunes (vidéo). Le comité d’initiative est unanime: la société a pour devoir de soutenir au mieux les jeunes et de faire en sorte qu’ils grandissent sainement. Cette mission nécessite aussi de prévenir les risques qui menacent leur santé.

Nous comptons sur votre soutien: signez dès maintenant l’initiative populaire pour protéger ensemble nos enfants et nos jeunes contre la publicité pour le tabac!